Se former dans l'enseignement supérieur - Programme régional de formation - PRF Mise à jour

  • Thèmes | Sous thèmes :
    Formation
  • Publics :
    Demandeur d'emploi | Non salarié: bénévole, en recherche d'emploi, retraité | Salarié: CDD, CDI, contrat aidé, intérim, apprenti
  • Date de mise à jour : novembre, 2021
Mots clés : Formation

Objectifs

​Le dispositif « Se former dans l'enseignement supérieur » (SFES) fait partie du Programme Régional de Formation des Hauts-de-France, qui rassemble l'ensemble des actions conduites par la Région, pour la construction de parcours d'accès à la qualification et à l'emploi au bénéfice des actifs.

Ce programme a comme objectifs de : 

  • permettre à des demandeurs d'emploi non bacheliers d'obtenir un diplôme équivalent au baccalauréat,
  • permettre aux demandeurs d'emplois d'accéder à des formations professionnelles de niveau III (bac+2) à I (bac+5) sur des secteurs d'activités clés afin qu'ils accèdent à l'emploi,
  • répondre aux besoins en compétences des entreprises par le développement d'une offre de formation flexible et courte.
     

Public

  • Demandeur d'emploi indemnisé ou non par l'assurance chômage. - salarié licencié économique dans le cadre d'un contrat de sécurisation professionnelle (CSP),
  • Salarié en quête de promotion sociale par le biais des établissements développant une activité spécifique en cours du soir, à la condition que cette démarche de formation s'effectue en leur nom propre et non à la demande de leur employeur,
  • En Préparation partagée d'éducation de l'enfant (PréParE) à temps plein et privées d'emploi,
  • Salarié en contrat aidé,
  • Salarié à temps partiel (durée inférieure à 24 heures par semaine),
  • Personne en uniforme, en reconversion professionnelle en fin ou à l'issue immédiate de leur contrat, suivis par les centres de reconversion relevant de leurs corps de métier (à titre d'exemple : Armée de Terre, Armée de l'Air, Marine Nationale, Gendarmerie Nationale, Police Nationale...)
  • Sportif de la région Hauts-de-France, inscrits sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau, sans contrat de travail.

Ce programme ne s'adresse pas à la population étudiante, pour laquelle des modalités d'accompagnement spécifique sont développées.
 

Contenu

Le programme comprend 3 types d’actions : 

  • des formations permettant à des demandeurs d'emploi non-bacheliers d'obtenir un diplôme équivalent au baccalauréat (le Diplôme d’accès aux études universitaires),
  • des formations professionnelles diplômantes ou qualifiantes de niveau III (bac+2) à I (bac+5) sur des secteurs clés définis,
  • des formations courtes centrées sur l'acquisition de « compétences » dans 3 domaines :
  • techniques de management, 
  • conduite de projets,
  • métiers du numérique.

L'ensemble des démarches s'effectuent directement auprès des services de Formation Continue des établissements. Aucune démarche n'est à effectuer auprès de la Région. L’accès du public aux différents dispositifs et actions proposés dans le programme d’activités peut se faire directement auprès de l’établissement d’enseignement supérieur ou par le biais du réseau d’accueil : Cap emploi, missions locales, agences Pôles emploi et APEC.

Pour s'assurer de la faisabilité du projet, celui-ci reste à faire valider par le conseiller emploi.

La recevabilité pédagogique reste une compétence de l’établissement d’enseignement supérieur.

Deux modalités d'organisations pédagogiques sont proposées suivant la nature de la formation :

  • des actions collectives avec des groupes uniquement composés de stagiaires de la Formation Continue ;
  • des parcours de formation intégrés à des sessions de formation initiale.
     

Financement

La Région intervient dans le financement du budget de fonctionnement de l'établissement en complément d'autres financements.

Rémunération

La prise en charge de la rémunération des publics éligibles est assurée par la Région selon les dispositions prises par le Conseil Régional.

L'organisme de formation constitue le dossier de demande avec le futur stagiaire.

Ces versements sont effectués par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) pour le compte de la Région.

Les personnes bénéficiaires du complément de libre choix d'activité et privées d’emploi (CLCA) ne peuvent cumuler deux indemnités. Elles restent affiliées sur le régime du CLCA.

 

Catégorie Rémunération mensuelle ICCP inclue Taux horaire
Moins de 26 ans et à la recherche d'un emploi : personnes (femme/ homme) divorcées, veuves, séparées judiciairement depuis moins de 3 ans 685 € Oui 4,52€
Moins de 26 ans et à la recherche d'un emploi : femme/ homme ayant eu au moins 3 enfants 685€ Oui 4,52€
A la recherche d'un emploi : femme/ homme isolés, et femmes de moins de 26 ans en état de grossesse 685€ Oui 4,52€
Jeunes de 16 à 17 ans 200€ Oui 1,32€
Jeunes de 18 à 25 ans 500€ Oui 3,30€
Jeunes de moins de 26 ans justifiant de 6 mois d'activité salariées sur une période de 12 mois consécutifs ou 12 mois/ 24 mois 685€ Oui 4,52€
Autres stagiaires de plus de 26 ans 685€ Oui 4,52€
Jeunes handicapés (RQTH) à la recherche d'un premier emploi 685€ Oui 4,52€
Handicapés (RQTH) en recherche d'emploi ou salariés en attente de reclassement suite à AT/MP (hors accident trajet) et orientés vers un CRP par la CDA (justifiant de 6 mois d'activité salariée sur une période de 12 mois consécutifs ou 12 mois/ 24 mois)

100% du salaire brut antérieur
=> Plancher : 685€
=> Plafond : 1 932,52€

Non 4,52€ à 12,74€

Etablissements concernés

Les établissements concernés des Hauts-de-France sont :

  • Université de Lille
  • CESI
  • Université Picardie Jules Verne
  • ESAD
  • AG CNAM  HAUTS-DE-FRANCE
  • Université de Technologie de Compiègne
  • Université Littoral Côte d'Opale
  • Institut Catholique Arts et Métiers (ICAM)
  • Institut Catholique de Lille
  • UniLaSalle
  • Université d'Artois
  • Université Polytechnique  Hauts-De-France
  • Institut Mines-Télécom Lille-Douai
     

Haut de page