Retour sur la rencontre des "20 ans de la VAE" en Hauts-de-France

c2rp-20ans-vae-miniature.jpg

c2rp-20ans-vae-miniature.jpg, par benedicte

A l’occasion des 20 ans de la Validation des acquis de l’expérience (VAE), le 6 juillet 2022, le C2RP, l’État et le Conseil régional des Hauts-de-France ont convié les professionnels de l’emploi de la formation et de l’orientation à une rencontre régionale à la Plaine images à Tourcoing.

Cette rencontre a permis d’esquisser le bilan du dispositif, de mettre en valeur les expérimentations en cours et de réfléchir collectivement à l’avenir de la VAE.

Retour sur les temps forts de cette manifestation.

 

 

-  Temps forts

 

Aux origines de la VAE, de la création du dispositif aux évolutions induites par les précédentes réformes


Intervenant :

  • René Bagorski, grand témoin, Président de l’Association française pour la réflexion et l’échange sur la formation (Afref)

 

 

La VAE est un dispositif d’émancipation des individus. Elle est en soit une aventure, qui concourt à l’acquisition d’une identité sociale et professionnelle. La VAE permet de valoriser, mobiliser et transférer son expérience.

Depuis sa création, le dispositif a oscillé entre l’adéquation emploi-formation et un outil d’émancipation des individus. M. Bagorski propose un regard sans concession permettant de mieux saisir les contextes politiques, économiques et sociétaux ayant entrainé la création du dispositif et ses évolutions successives.

 

Présentation du dispositif de financement de la VAE soutenu par Transitions Pro et par la DREETS Hauts-de-France


Intervenant :

  • Stéphan Guénézan, directeur général Transitions Pro Hauts-de-France

 

 

La validation des acquis est un droit. Transitions Pro Hauts-de-France accompagne les candidats dans le financement de leur parcours dans un cadre collectif (au sein des entreprises) et individuel.

 

Témoignage de candidat et retour sur l’expérimentation « 1 000 validations des compétences professionnelles » portée par le ministère du Travail et l’Afpa, à destination des primo-arrivants


Intervenants :

  • Chantal Dekerle, responsable de projets, AFPA
  • Jasmel Garbe, réceptionniste, Groupe Résides Etudes
  • Matthieu Vandendaele, directeur, Groupe Résides Etudes
  • Marie-Paule Velghe, coordonnateur de projet, AFPA

 

 

Cette expérimentation vise à améliorer l’accès à la formation et à la VAE des personnes réfugiées via la mise en place d’une procédure simplifiée. L’objectif étant de les accompagner dans l’obtention d’un Titre professionnel, d’un Certificat de compétences professionnelles, ou dans la reconnaissance de savoir-faire.

Temps fort de cette manifestation, Mme Jasmel Garbe témoigne de son parcours et de l’obtention du titre de Réceptionniste en hôtellerie. Une démarche couronnée de succès, aux répercussions tant personnelles, que professionnelles.

 

Témoignage de candidat et retour sur l’expérimentation « REVA Grand âge », par la Dreets Hauts-de France


Intervenants :

  • Marie Ongono, accompagnant éducatrice et sociale
  • Carméline Mokrani, formatrice accompagnatrice, AFPA Hauts-de-France
  • Nicolas Saenen, chef du service des formations sociales et paramédicales, Dreets Hauts-de-France

 

 

L’expérimentation « REVA Grand âge », a pour objectif de réduire les délais et les abandons de parcours des candidats à la VAE. Pour cela, la phase de recevabilité des dossiers est simplifiée, un accompagnement est systématiquement proposé et les délais d’accès au jury sont réduits.

Plusieurs étapes rythment cette expérimentation. Sur la base d’entretien individuel, les compétences précédemment obtenues sont contrôlées et validées. Un programme de formation est établi avec le candidat en prenant en compte les compétences acquises et celles manquantes. Autre fait marquant : cet accompagnement s’est déroulé sur un temps réduit de 3 mois et demi.

Une expérience partagée avec fierté et enthousiasme par Mme Marie Ongono, lauréate du diplôme d’Accompagnateur Éducatif et Social.

 

Des pistes pour libérer la VAE


Intervenant :

  • David Rivoire, grand témoin, consultant, corapporteur du rapport : « Libérer la VAE : Reconnaître les acquis de l’expérience tout au long de la vie »

 

 

La VAE est une démarche de conscientisation, d’analyse réflexive, de par la phase d’écrit personnel qu’elle comporte. La VAE entraîne de surcroit un autre mécanisme : elle permet au candidat de se mettre en mouvement, dans une démarche d’apprentissage.

C’est à cette dernière approche que le rapport « Libérer la VAE » a souhaité s’attacher. En effet, comment procéder pour faire de la VAE un dispositif à part entière de montée en compétences, replaçant l’apprenant au centre de son histoire et en s’appuyant sur son vécu ? Les préconisations du rapport tendent ainsi à fluidifier le processus de VAE et à la rendre accessible au plus grand nombre.

Ce changement de paradigme nous invite à passer d’une « VAE de sanction » à une « VAE de parcours ».

Dans cette dynamique, le rapport préconise entre autres de remplacer la phase de recevabilité par une étape de diagnostic. Cette dernière permettrait de définir les objectifs du candidat, d’évaluer ses compétences et de co-construire un plan d’action intégrant des actions multimodales de montée en compétences.

 

La VAE vue par la Ligue d’improvisation de Marcq-en-Baroeul


  • Une VAE pour être enfin quelqu'un !

 

  • La VAE pour faire décoller ses projets

 

  • Valoriser ses compétences avec la VAE

 

-  Synthèse des ateliers contributifs : Esquissons les contours d’un plan de développement de la VAE

 

Fort de la présence d’un panel varié de professionnels de la VAE, la rencontre régionale a également été l’occasion de réfléchir collectivement au développement du dispositif.

Des ateliers en sous-groupes ont été organisés afin de co-construire les contours d’un plan régional de développement de la VAE.

Les réflexions se sont portées sur trois axes :

  • Comment promouvoir efficacement la VAE ?
  • Comment améliorer l’engagement des candidats sur la totalité du processus ?
  • Comment simplifier le parcours du candidat ?

Ces échanges nourris ont permis de recueillir plus de 370 propositions. Voici la restitution synthétique de ces échanges.

 

 

Répartition des propositions clés par thématiques

 

c2rp-velo-vae.jpg

c2rp-velo-vae.jpg, par benedicte

 


  • Communication
  • Informer tout au long de la vie sur l’existence de la VAE et de ses opportunités : formation initiale, début de carrière, fin de carrière
  • Établir une communication harmonieuse, homogène et coordonnée
  • Procéder à une communication large, à destination du grand public et des professionnels, à l’échelle nationale, comme dans les territoires
  • Acteurs
  • Professionnaliser, informer les acteurs au sens large : acteurs de l’orientation, structures institutionnelles, formation, RH, entreprises…
  • Outils
  • Créer des outils ludiques pour faciliter la compréhension du dispositif V.A.E (serious game, escape game)


  • Réseau d’ambassadeurs
  • Développer un réseau d’ambassadeurs et de pairs tout au long de l’accompagnement
  • Mobiliser ce réseau pour promouvoir le dispositif
  • Diagnostic & contractualisation
  • Instaurer de manière systématique un diagnostic et contractualiser le parcours
  • Replacer le projet du candidat au cœur du dispositif de VAE et ce sans logique marchande
  • Contractualiser l’accompagnement pour améliorer les engagements aux services des candidats
  • Accompagnement
  • Favoriser l’accompagnement des candidats à la VAE par des professionnels issus du même domaine de compétences
  • Instaurer un temps de construction du parcours individualisé du candidat (architecte du parcours, plan de formation sur-mesure)
  • L’accompagnateur doit s’adapter aux contraintes personnelles du candidat
  • Garantir la relation de confiance en maintenant un interlocuteur unique pour chaque candidat
  • Un suivi et accompagnement de qualité nécessitent une formation professionnalisante des accompagnateurs
  • Implication de l’architecte de parcours jusqu’à l’obtention de la certification
  • Parcours de VAE hybrides
  • Intégrer formation initiale & continue
  • Prendre en compte les expériences professionnelles et extraprofessionnelles
  • Mobiliser davantage les supports digitaux (open badge, multimodalité…)
  • Développer l’AFEST en l’intégrant dans des parcours de VAE
  • Actualiser régulièrement le portefeuille de compétences
  • Prise en charge
  • Créer un financement, une prise en charge de l’accompagnement à la VAE pendant le contrat de travail et hors contrat de travail
  • Accroître les financements et de meilleures conditions de prise en charge
  • Mettre en œuvre une stratégie de financement globale unique pour tous les citoyens : bilan de compétences (BC), V.A.E., formation Jury
  • Avoir des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins (sessions de jurys)
  • Mobiliser, organiser, financer davantage de jurys V.A.E.
  • Concentrer les efforts sur les certificateurs (réactivité, nombre de sessions par an…)
  • Délibérer suite à l’entretien (jury), annoncer les résultats, donner les préconisations directement au candidat
  • Former les jurys à la spécificité de la V.A.E.
  • Professionnaliser des jurys


  • Réseau
  • Mettre en réseau les acteurs : certificateurs, branches, OF, Pôle emploi, Transitions Pro, Opco…
  • Améliorer la collaboration de toutes les structures relais
  • Harmoniser et développer une culture commune de la V.A.E. pour tous les acteurs de la V.A.E.
  • Mieux qualifier et identifier le réseau des partenaires
  • Outils
  • Créer un portail unique pour tous les ministères certificateurs
  • Mobiliser l’Intelligence artificielle (IA) au service de l’accompagnement
  • Créer un guichet unique en matière d’outil et de financement

 

-  Les « 20 ans de la VAE » en images : retrouvez le portfolio de la rencontre

 

 

-  Ressources

 

c2rp-c2dossier-vae-cartouche.jpg

c2rp-c2dossier-vae-cartouche.jpg, par sabrina

Un C2dossier consacré à la VAE

Le C2RP publie à l’attention des professionnels de l’emploi, de la formation et de l’orientation, un C2dossier entièrement consacré à la VAE. Cette première version présente les publics visés, chaque étape du dispositif : de la phase d’information des candidats à la notification du jury, ainsi que les coordonnées des certificateurs en région.

 

Rapport « Libérer la VAE – Reconnaître l’expérience toute au long de la vie »

Vingt ans après la création de la VAE, le rapport de Claire Khecha, Yanic Soubien et David Rivoire identifie les freins et formule des préconisations pour, à la fois, réformer le système actuel et, plus largement, ouvrir la VAE sur un système de reconnaissance plus globale. Retrouvez l’intégralité du rapport, ainsi que ses préconisations.

 

Expérimentation REVA : premier retour d’expérience

Initié par le ministère du Travail, l’expérimentation « REVA Grand âge » a pour objectif de réduire les délais et les abandons de parcours des candidats à la VAE. Une expérimentation flash a été menée sur 6 régions, dont les Hauts-de-France. 86% ont obtenu une validation totale ou partielle de la certification visée, dont 62% en totalité, sur une durée moyenne de 4 mois contre 16 mois en moyenne dans les parcours de droit commun. Tous les candidats ayant obtenu une validation partielle ou qui ont abandonné pendant le parcours sont accompagnés dans le cadre d’un conseil en évolution professionnelle (CEP).

En savoir plus sur l'expérimentation REVA

En appui, la plateforme numérique REVA qui vise à Reconnaître et Valider l’expérience est mise en place pour réduire la durée du parcours, introduire un système de reconnaissance et évaluer la pertinence de la création d’un portail VAE unique et partagé par les certificateurs.

 

Haut de page