Enquête OF-Covid : Outillage et besoins d’accompagnement pour accélérer la digitalisation des formations

Fichier attaché
c2rp-enquete-of-covid-2021.jpg
  • Type
    Etudes / Enquêtes
  • Date de parution
    septembre 2021
  • C2RP, Innovation, Emploi/Formation, Formations, Observation
  • Producteur
    C2RP

Réalisée par RCO dans le cadre du déploiement d’un vaste plan de transformation et de modernisation de la formation professionnelle et de l’apprentissage, cette enquête fait suite à une première enquête réalisée pendant le premier confinement.

Elle vise à :

  • mettre en lumière toutes les stratégies mises en œuvre pour garantir la continuité pédagogique des formations,
  • préciser les attentes et les besoins de soutien des établissements de formation pour améliorer encore l’intégration du digital à des stratégies pédagogiques hybrides.

 

 

1UTILISATION D’OUTILS NUMÉRIQUES POUR ASSURER LES FORMATIONS À DISTANCE

La région Hauts-de-France a le taux d’utilisation des ressources numériques le plus élevé de France métropolitaine

En Hauts-de-France, 84% des établissements de formation utilisent des ressources numériques pour assurer des formations à distance. Il s’agit de l’un des taux les plus élevés de France.

Au niveau national, 77% des établissements de formation utilisent des ressources numériques pour assurer des formations à distance.

 

 

Une utilisation de ressources numériques pour assurer la formation à distance variable selon la taille des établissements

7 établissements sur 10 utilisent des outils collaboratifs en ligne pour assurer leurs formations à distance. Il s’agit d’un outil facilement accessible et mobilisable rapidement.

Les autres outils mentionnés sont utilisés dans une moindre mesure (38% plateformes de formation en ligne, 35% modules pédagogiques digitaux, 29% outils spécialisés pour créer du contenu pédagogique, 9% ressources reposant sur des technologies de réalité virtuelle ou augmentée), avec une utilisation croissante en fonction de la taille de l’établissement.

 

  • Globalement, 93% des établissements de « 50 salariés et plus » utilisent des outils numériques contre 80% chez les « moins de 50 salariés ».
  • Près de la moitié des établissements de « 50 salariés ou plus » utilisent des plateformes de formation en ligne, des modules pédagogiques digitaux ou des outils spécialisés pour créer du contenu pédagogique. Cette pratique est plus rare chez les « moins de 50 salariés ».

Une utilisation de ressources numériques pour assurer les formations à distance qui s’est accentuée avec la crise sanitaire

L’utilisation de ressources numériques pour assurer les formations à distance a fortement augmenté depuis la crise sanitaire (+ 20 pts) :

  • 36% des établissements n’utilisaient pas de ressources numériques avant la crise sanitaire, vs 16% depuis la crise sanitaire

Cette hausse concerne d’abord les outils collaboratifs et reste globalement plus importante pour les établissements de « 50 salariés et plus ».

 

Les établissements de « 50 salariés et plus » se sont massivement emparés des outils numériques, notamment ceux de création de contenus pédagogiques (+ 25pts).

Avant la crise sanitaire, peu de formations combinant présentiel et distanciel

Avant la crise sanitaire, seul 13% des établissements de formation avaient mis en œuvre des stratégies de formation hybrides. Les formations en présentiel étaient largement privilégiées par les établissements.

 

Évolution des formations vers davantage de numérisation depuis la crise sanitaire

62% des établissements de formation estiment que leurs formations s’orientent vers davantage de numérique depuis la crise sanitaire. Pour 22% d’entre eux, les formations n’ont pas évolué et 16% n’ont fait qu’accentuer une organisation préexistante en ligne.

 

-

Des évolutions qui devraient perdurer dans le temps

Plus de la moitié des établissements de formation souhaitent basculer vers une organisation hybride des formations. Cette proportion est plus importante pour les établissements de 50 salariés et plus.

 

Des taux d’utilisation variables selon les ressources numériques

 

Zoom sur les plateformes en ligne : le type de plateformes utilisées et les fonctionnalités manquantes

Parmi les établissements utilisateurs de plateformes en ligne*, 58% utilisent une plateforme sous licence (46% sous licence propriétaire et 12% sous licence libre) et 27% une plateforme construite sur mesure.

Si la majorité des établissements utilisateurs de plateformes sont globalement satisfaits, plus d’un tiers des établissements utilisateurs aimeraient avoir davantage accès à des services de construction et de gestion de contenus de formation (services de scénarisation de parcours, outils pour générer des contenus, …).

 

Zoom sur les plateformes en ligne : les attentes des établissements qui n’utilisent pas encore cet outil

graphique-zoom-sur-les-plateformes-en-lignes.gif

graphique-zoom-sur-les-plateformes-en-lignes.gif, par benedicte

Détail des attentes concernant les fonctionnalités pédagogiques

Zoom sur les modules pédagogiques digitaux : l’origine des contenus utilisés

Parmi les établissements utilisateurs modules pédagogiques digitaux*, les modules sont construits pour une très large part en interne (82%) ou sur mesure acquis auprès d’autres organismes de formation ou éditeurs (18%).

L’origine des contenus pédagogiques utilisés varie légèrement selon la taille des établissements.

* 35% des établissements

 

Les établissements de « 50 salariés et plus » utilisent davantage de modules construits en interne ainsi que les modules disponibles gratuitement.

 

 

2PROJETS D’ÉQUIPEMENTS POUR L’AVENIR

Les projets d’équipement de plateforme en ligne pour l’avenir

21% des établissements non utilisateurs * de plateformes de formation en ligne, souhaitent s’équiper prochainement d’une plateforme LMS.

  • 54% d’entre eux dans moins de 6 mois et 46% d’entre eux dans plus de 6 mois

 

Parmi les non utilisateurs :

  • 18% des établissements de formation de « 50 salariés et plus » souhaitent s’équiper d’une plateforme de formation en ligne – dans plus de 6 mois pour 58% d’entre eux.
  • 22% des établissements de formation de « moins de 50 salariés » souhaitent s’équiper d’une plateforme de formation en ligne – dans moins de 6 mois pour 51% d’entre eux.

Les projets d’investissement des modules pédagogiques digitaux pour l’avenir

41% des établissements de formation souhaitent investir dans des modules pédagogiques digitaux

 

Qu’ils utilisent déjà ou non des modules pédagogiques digitaux :

  • 44% des établissements de formation de « moins de 50 salariés » souhaitent investir dans des modules pédagogiques digitaux.
  • 36% des établissements de formation de « 50 salariés et plus » souhaitent investir dans des modules pédagogiques digitaux.

Détails des investissements en modules pédagogiques digitaux envisagés

Près de la moitié d’entre eux (43%) dispose déjà de modules pédagogiques digitaux, il s’agit de nouveaux investissements, en majorité sur des ressources pédagogiques permettant d’acquisition de savoirs.

 

 

 

3DIFFICULTÉS RENCONTRÉES POUR S’ÉQUIPER

 

A travers les difficultés exprimées par les établissements de formation, deux principaux enjeux ressortent :

  • un enjeu financier des organismes de formation et CFA,
  • un enjeu de professionnalisation des acteurs de la formation.

39% des non utilisateurs des plateformes en ligne considèrent que cet outil n’est pas adapté à leurs formations.

  • D’autant plus pour les « moins de 50 salariés » (42% contre 29% des « 50 salariés et plus »)
L’enjeu de professionnalisation des acteurs est plus important pour les établissements de « moins de 50 salariés ».

Les freins à l’équipement de plateformes en ligne

Parmi les non utilisateurs* :

  • Près de 40% déclarent que la nature des formations dispensées n’est pas adaptée (formations nécessitant des plateaux techniques par exemple).
  • 38% déclarent manquer de moyens financiers et la même proportion manque de compétences internes.
  • Plus d’un tiers manque de temps pour étudier les offres.
  • L’absence d’un prestataire accompagnant la démarche est citée dans près d’un quart des cas : 23%.

A noter que 78% ne savent pas si une plateforme de formation en ligne a été mise à disposition par leur(s) financeur(s).

* 62% des établissements

Détails sur les freins à l’équipement de plateformes en ligne

Zoom sur les freins à l’équipement de plateformes en ligne selon la taille des établissements de formation

Les établissements de 50 salariés et moins déclarent plus :

  • Manquer de compétences internes
  • Manquer de temps pour étudier
  • Défaut de prestataire pour accompagner sur le sujet

Les difficultés à l’équipement de modules pédagogiques digitaux

Que les établissements de formation envisagent d’investir dans des modules pédagogiques digitaux ou non, les trois principales difficultés restent les mêmes : difficultés à dégager du temps, coût financier, manque de compétences internes.

 

Les établissements de 50 salariés et moins déclarent plus :

  • Le coût financier
  • La difficulté à identifier des prestataires

 

 

4BESOINS D’ACCOMPAGNEMENT POUR ACCÉLERER LA DIGITALISATION DES FORMATIONS

 

Les besoins d’accompagnement prioritaires exprimés par les établissements de formation font écho aux difficultés rencontrées :

  • financement d’équipements (tant pour les établissements que pour les apprenants),
  • accompagnement à l’ingénierie pédagogique (à lier avec les difficultés à trouver des prestataires),
  • soutien à la professionnalisation des formateurs.

La mise à disposition de tiers lieux sur les territoires pour permettre à des apprenants de disposer de lieux, d’équipements numériques, de connexion et de ressources (pédagogiques, de tutorat, etc.) est également une attente forte des établissements de formation.

 

Quels que soient les besoins, le degré de priorité exprimé par les établissements de « 50 salariés et plus » est plus fort que pour les établissements plus petits.

Les freins à l’hybridation des parcours de formation

graphique-freins-hybridation-parcours-de-formation.gif

graphique-freins-hybridation-parcours-de-formation.gif, par benedicte

Les besoins d’accompagnement à l’hybridation des parcours de formation

graphique-degre-de-priorite-besoin-accompagnent.gif

graphique-degre-de-priorite-besoin-accompagnent.gif, par benedicte

Les besoins pour la professionnalisation liée à l’hybridation des parcours de formation

graphique-soutiens-professionnalisation.gif

graphique-soutiens-professionnalisation.gif, par benedicte

 

 

5MÉTHODOLOGIE

 

Cette enquête nationale a été auto-administrée à 30 513 organismes de formation et CFA entre le 19 janvier et le 22 février 2021. 8 271 organismes de formation et CFA ont répondu, soit un taux de retour de 27,1%.

En Hauts-de-France, 522 établissements de formation ont répondu. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l’ensemble des établissements en région.

Les réponses des établissements de formation se distinguent selon leur taille. Elles sont différentes selon les regroupements suivants : établissements de « moins de 50 salariés » / établissements de « 50 salariés et plus ».

Il y a une corrélation entre la taille des entreprises et le type de financement : les entreprises de 50 salariés et plus fonctionnent davantage sur du multi-financement comparées aux entreprises de moins de 50 salariés.

 

c2rp-cb-visuel-cb9-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb9-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 9
"Formation professionnelle"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.

» Retrouvez les résultats de la première enquête OF-Covid :
Le maintien à distance de l'activité de formation en Hauts-de-France

 

c2rp-espace-innovation-cartouche.jpg

c2rp-espace-innovation-cartouche.jpg, par sabrina

Innovation en Hauts-de-France

Cet espace met en avant les expérimentations, les innovations dans l’accompagnement et la formation en Hauts-de-France.