Promo 16-18 Mise à jour

  • Thèmes | Sous thèmes :
    Emploi
    Formation
    Insertion
    Orientation
  • Publics :
    Demandeur d'emploi | Etudiant, collégien, lycéen | Non salarié: bénévole, en recherche d'emploi, retraité
  • Date de mise à jour : novembre, 2022
Mots clés : Accompagnement | Décrochage | Emploi | Jeunes 16-25 ans

Objectifs

Accompagner les jeunes de 16 à 18 ans en situation de décrochage scolaire

Contenu

La Promo 16-18 est un outil d’inclusion sociale et professionnelle innovant, à destination des jeunes encore mineurs ne respectant pas l’obligation de formation inscrite dans la loi pour une école de la confiance et mis en place dans le cadre du plan #1jeune1solution.
Cet outil répond au respect de l’obligation de formation des 16-18 ans, dans une logique de parcours et de mobilisation du jeune vers une solution pérenne.
Il participe, en complément des dispositifs déjà existants, à la lutte contre le décrochage scolaire. Afin de garantir au jeune la continuité du respect de son obligation de formation à l’issue de sa mobilisation dans la Promo 16-18, il est nécessaire qu’à la fin du parcours de près de 4 mois, l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), en lien avec la mission locale référente, prépare la sortie du jeune afin d’éviter toute rupture de parcours.

Ce projet a pour ambition d’intervenir en complément du travail d’orientation réalisé par d’autres structures (Missions de lutte contre le décrochage scolaire, FOQUALE, Missions Locales, CIO, ASE, PJJ …) et de leur proposer un programme innovant permettant de stimuler la construction du projet d’avenir de chaque jeune. En ce sens, il peut être vu comme est un outil à la main des acteurs de l’orientation (missions locales et CIO notamment) qui en en sont les prescripteurs.
L’objectif est d’avoir 70% de sorties positives et dynamiques à travers un engagement du jeune à l’issue du programme dans une des solutions existantes pour concrétiser son projet d’insertion professionnelle et sociale : accès à l’emploi via l’apprentissage ou des missions de longue durée, accès à la formation, E2C, EPIDE, service civique ou le cas échéant, retour dans un cursus scolaire.

 

Public

Jeunes de 16 à 17 ans

Modalités

Le programme se conçoit en 4 temps d’une durée moyenne de 13 semaines - pouvant s’organiser en fonction des publics de 11 à 17 semaines

L’ENGAGEMENT (1 semaine)
L’engagement de chaque jeune et de leurs parents se formalise après une semaine dans le Village Afpa le plus proche de leur résidence. L’objectif de cette semaine est de leur donner le goût de se lancer dans un programme atypique et d’assurer la complétude des pièces administratives et autorisations parentales requises. Un référent principal de parcours est alors identifié pour chaque jeune pour sécuriser le lien avec le jeune.
En amont de cette phase, une 1ere étape de 2 semaines « Sas de découverte de la Promo » pourrait être organisée pour le public MNA, particulièrement non francophone pour permettre à ce public d’intégrer la Promo en ayant un minimum de base en expression orale en français pour faciliter leur participation au sein du parcours d’accompagnement et faciliter la mobilisation des ressources spécifiques dédiées pour ce public MNA


L’INITIATION A L’AUTONOMIE ET LA MOBILITE (2 semaines)
Cette phase se déroule dans le centre Afpa de proximité. L’objectif est de donner la possibilité au jeune de se recentrer et de partager de nouvelles expériences avec d’autres jeunes. La relation de confiance avec l’équipe pédagogique se structure et permet de développer « son pouvoir d’agir » et se projeter en tant que futur adulte. Ces 2 semaines visent également l’ouverture à la mobilité dans le champ professionnel


LA CONSTRUCTION PHASE 3 (8 semaines en moyenne avec une possibilité d’organisation entre 6 et 10 semaines)
Pendant cette phase, le jeune est accueilli dans un Village Afpa de proximité, choisi en fonction de l’intérêt pour les métiers qui y sont préparés. Lors de cette étape déterminante pour la suite de leur parcours, les jeunes réalisent ensemble un « chantier solidaire » utile à la collectivité, participent à des activités culturelles et sportives, développent leurs compétences de base et numériques, apprennent à utiliser leurs droits, et découvrent les métiers qui les intéressent. A l’issue de cette phase, ils ont identifié leur objectif, acquis la confiance et l’autonomie nécessaires pour concrétiser leur projet.

Cette phase de construction de parcours essentielle pour construire le projet d’insertion professionnelle peut, en fonction des profils des jeunes être adapter.
Cette phase peut être réduite à 6 semaines pour des publics dont le projet est présent au démarrage et suffisamment défini pour permettre de passer à l’étape de préparation à la sortie plus rapidement pour construire la poursuite du parcours.
Mais elle peut aussi nécessiter d’être approfondie pour un public plus vulnérable - pouvant rencontrer des difficultés cumulées d’ordre social, de santé, familial …. Pour les publics plus vulnérables, un allongement de 2 semaines pour permettre de conforter le projet pourrait être proposé, ce qui amènerait le parcours Promo à 15 semaines. Ces 2 semaines permettraient de diversifier les choix ou renforcer ceux-ci par plusieurs périodes de mise en situation professionnelle.  
 
LA PREPARATION DE LA SUITE (au maximum 2 semaines) :
Avec ses partenaires l’Afpa offre l’ensemble des opportunités qu’ils peuvent saisir pour faciliter leur insertion, accompagner par son référent, le jeune réalise les différentes démarches nécessaires pour accéder à une formation, à un emploi, un contrat en alternance ou à un dispositif d’accompagnement de type E2C ou EPIDE.
L’accompagnement prolongé : en lien avec les missions locales et pendant une durée de 6 mois suivant la sortie du programme, l’Afpa continuera d’aller à la rencontre des jeunes qui n’ont pas trouvé de solution immédiate pour les soutenir et les amener à dépasser les obstacles qu’ils rencontrent encore.

Statut et rémunération

Les jeunes engagés dans la Promo 16-18 ne bénéficient pas ni du statut de stagiaire de la formation professionnelle ni d’une rémunération dédiée. Le jeune bénéficie uniqument d’une protection sociale
Pour les jeunes bénéficiaires de la Promo 16-18 et par ailleurs signataires du PACEA, le conseiller de mission locale peut octroyer le bénéfice de l’allocation PACEA au jeune pour financer ses frais de déplacements ou autres besoins.
L’attribution d’une aide reste de la responsabilité du conseiller de mission locale et doit s’envisager dans le cadre d’un dialogue entre le jeune, le référent de la Promo 16-18 et le conseiller de la mission locale.

 

Financement

PIC

Haut de page