Industrie : un guide des bonnes pratiques innovantes en matière d’égalité femmes-hommes

c2rp-visuel-guide.jpg
  • Type
    Guide
  • Date de parution
    juillet 2020
  • Emploi/Formation, Handicap / Egalité des chances, Observation
  • Producteur
    Autres producteurs

Le Conseil de la Mixité et de l’égalité professionnelle dans l’industrie est une instance placée sous l’égide de la ministre déléguée à l’industrie, Mme Agnès Pannier-Rucher.

Il rassemble des dirigeants d’entreprise, des représentants des branches professionnelles, des spécialistes des ressources humaines et des représentants syndicaux.

Le conseil s’est donné pour mission :

  • d’identifier les causes profondes du manque de femme dans l’industrie,
  • de définir des objectifs d’intégration des femmes sans ces métiers et les plans d’actions associés en impliquant tous les acteurs concernés,
  • de mesurer les progrès par un suivi objectivé.

Ce guide propose ainsi un ensemble de ressources et de bonnes pratiques permettant aux entreprises industrielles de renforcer leurs actions en matière d’égalité Femmes-Hommes.

Sont ainsi mis à la disposition des acteurs un questionnaire permettant aux entreprises d’effectuer un autodiagnostic en matière d’égalité Femmes-Hommes, ainsi que 30 bonnes pratiques proposées par des entreprises industrielles pour concourir à une meilleure égalité Femmes – Hommes.  Comme :

  • se rapprocher des collèges et lycées environnants pour proposer des stages découvertes pour les élèves de 3ième et des formations en apprentissage aux jeunes filles,
  • participer à des évènements de type forums d’orientation ou forums d’emplois et mettre en avant les talents féminins de l’entreprise,
  • élaborer une stratégie ciblée de recrutement avec des objectifs chiffrés…

 

c2rp-cb-visuel-cb1-cartouche.jpg

c2rp-cb-visuel-cb1-cartouche.jpg, par sabrina

Découvrez notre espace dédié au contrat de branches n° 1
"Industrie mécanique, métallurgique, automobile et ferroviaire, services de l’automobile et maintenance des matériels"

Négociés avec les différentes branches professionnelles, les contrats de branches envisagent les plans d’actions économiques et de formation les plus adaptés aux enjeux spécifiques de développement des différents secteurs d’activité.