« Coopérons pour que l’illettrisme recule », retour sur les 20 ans de l’ANLCI

Publié le 21/12/2020

A l’occasion du 20ème anniversaire de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (l’ANLCI), la manifestation « Coopérons pour que l’illettrisme recule » a permis de mettre à l’honneur un ensemble de pratiques, d’outils et de témoignages en faveur de la lutte contre l’illettrisme. Retour sur les temps forts de cette manifestation.

L’efficacité de l’ANLCI renforcée par l’adhésion de nouveaux acteurs

Nouveauté importante pour l’ANLCI, le nombre d’adhérents à l’agence va s’accroître et s’ouvrir à de nouveaux acteurs, aux réseaux et aux compétences complémentaires. Ce sont ainsi 5 Opco, l’Association Région de France, ainsi que les associations Certif’Pro et l’ANDRH qui vont venir rejoindre l’ANLCI.

Un nouveau module de formation et un outil de repérage des situations d’illettrisme.

La manifestation « Coopérons pour que l’illettrisme recule » a également été l’occasion de présenter un nouveau module de formation en ligne pour favoriser le repérage des publics en situation d’illettrisme.

« La politique de prévention doit réussir à toucher les personnes qui échappent aux radars car elles ne se déclarent pas », indique Hervé Fernandez, Directeur de l’ANLCI. Dans ce sens, un module de formation en ligne accessible via l’adresse illettrisme-tous-concernes.fr   permet aux établissements accueillant du public (mairie, CAF, Pôle emploi, mission locale, CCAS, école, entreprise…) de se sensibiliser au repérage des personnes en difficulté avec les compétences de base. 

D’une durée de quinze minutes ce module vise à :

  • Mettre en évidence les difficultés rencontrées par les personnes en situation d’illettrisme et les conséquences sur leur vie au quotidien,
  • Faire prendre conscience des nombreux préjugés et idées reçues sur l’illettrisme,
  • Aider les acteurs à mieux repérer les situations d’illettrisme dans leur vie professionnelle,
  • Adapter son discours et sa posture face à une personne potentiellement en situation d’illettrisme.  

Un second outil, Evacob a également fait l’objet d’une présentation et d’une mise à disposition pour les organismes volontaires. Evacob est une plateforme d’évaluation des compétences de base, permet à la fois de mesurer les acquis, les difficultés d’une personne, et d’identifier si elle se trouve en situation d’illettrisme. Pour cela, 4 modules de tests et d’exercices en ligne sont proposés :

  • un premier module de prise en main, permet de vérifier la capacité de la personne à utiliser une souris et à se servir de l’outil Evacob,
  • un second module est lui dédié à la compréhension orale,
  • un troisième module « littéracie » permet d’évaluer la capacité à déchiffrer un texte, à le comprendre et à écrire des mots,
  • enfin, un dernier module « numéracie », évalue les compétences mathématiques de la personne.

Cette plateforme est accessible gratuitement après l’établissement d’une convention avec l’ANLCI. Cet outil a bénéficié du soutien financier du CNFPT, de la DIRECCTE Hauts-de-France et du FSE.

Ev@gill un outil d’autodiagnostic des coûts de l’illettrisme en entreprise

Une des recommandations du rapport « Janin – Hinnekint » pour intensifier la lutte contre l’illettrisme, préconisait de mettre davantage en évidence le coût de l’illettrisme pour les entreprises.

Dans ce sens, l’ANLCI a conçu et mis à la disposition des entreprises et de leurs représentants, un outil numérique d’évaluation des situations d’illettrisme en milieu professionnel : Ev@gill.

Cet outil prend la forme d’un questionnaire en ligne permettant d’établir pour sa propre structure un diagnostic en matière d’illettrisme. Le temps de passation du test est d’une durée moyenne de 10 minutes. A l’issu de ce questionnaire, il est possible d’estimer la probabilité d’avoir des personnes en situation d’illettrisme au sein de sa structure.

L’entreprise dispose alors de 3 indicateurs personnalisés permettant de mesurer l’incidence de l’illettrisme sur son organisation. Ces indicateurs permettent d’observer à quel point l’illettrisme impacte la performance économique de l’entreprise, le climat social et le bien-être au travail. Les résultats sont téléchargeables et donnent accès à un ensemble de ressources pour accompagner la structure dans la mise en œuvre d’un plan d’actions. Pour conclure ce diagnostic, l’outil propose d’être mis directement en relation avec son Opco de référence.  

Ev@gill a bénéficié d’un financement d’AKTO et du Plan d’Investissement dans les compétences.

L’intégralité des contenus de la manifestation accessible en ligne durant un an

La manifestation a accordé une large place à l’expression des structures et des professionnels investis dans la lutte contre l’illettrisme. L’intégralité des témoignages et des webinaires sont accessibles durant un an sur une plateforme dédiée : illettrisme-cooperons.fr.

Une entrée thématique rassemble l’ensemble des témoignages et des pratiques de professionnels permettant : 

c2rp-c2dossier-lutte-contre-l-illetrisme.jpg

c2rp-c2dossier-lutte-contre-l-illetrisme.jpg, par admin

Un C2dossier consacré à la lutte contre l'illettrisme

Le C2RP publie à l’attention des professionnels de l’emploi, de la formation et de l’orientation, un dossier thématique consacré à la lutte contre l’illettrisme

 

Haut de page