2020 année record pour l’apprentissage

Publié le 15/02/2021

Le ministère du Travail publie sur la base des données remontées par les Opco un bilan du nombre de contrats d’apprentissage conclus dans le secteur privé au 31 décembre 2020.

Près de 495 000 contrats d’apprentissage conclus dans le privé, soit une hausse de 40%

Les données indiquent une progression de 40 % du nombre de contrats d’apprentissage conclus. Ce sont ainsi près de 495 000 contrats d’apprentissage qui ont été signés. En Hauts-de-France, le nombre des contrats d’apprentissage se porte à 35 036. 

Les entreprises constituées de 0 à 49 salariés ont conclu 66 % des contrats d’apprentissage, alors qu’elles ne représentent que 19% de l’emploi en France.

Cette progression est particulièrement remarquable pour les formations de l’enseignement du supérieur, ces dernières représentent près de 57 % des contrats d’apprentissage.

Certains secteurs ont connu une forte progression, comme celui du commerce de gros et de détail (16% des contrats). D’autres se maintiennent, c’est le cas de l’artisanat, du bâtiment, et de l’industrie.

Une forte augmentation, plurifactorielle

Plusieurs facteurs viennent expliquer ce fort accroissement :

  • le changement des modalités de financement des CFA « au contrat », induit par la réforme « pour la liberté de choisir son avenir professionnel »,
  • l’octroi d’une prime jusqu’au 31 mars, dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », de 5000 euros pour l’embauche d’un apprenti mineur et de 8000 euros pour l’embauche d’un apprenti majeur,
  • ainsi qu’un rééquilibrage des contrats de professionnalisation à destination de l’apprentissage.

Le cabinet de la ministre du Travail précise : « avec 495 000 contrats signés en entreprise en 2020 contre 353 000 en 2019, qui était déjà une très bonne année, l’apprentissage a connu une croissance de 40%, avec une progression homogène sur l’ensemble des territoires. Bien que cette hausse traduise pour partie un rééquilibrage entre apprentissage et contrat de professionnalisation, on peut estimer qu’il y a eu création nette en 2020 de 60 000 places supplémentaires en alternance, sous la forme de contrats d’apprentissage ».

Haut de page